• youtube
  • facebook
  • Flux Rss

Un budget 2016 marqué par les projets et des économies

Le projet de budget 2016 a été adopté ce mardi 15 décembre par le conseil municipal de Cluses à la majorité par 26 voix pour, 3 absentions et 4 votes contre. En voici les éléments clés.

Non augmentation des impôts

Malgré la baisse des dotations de l’Etat qui se poursuit (-34% par rapport à 2015), la municipalité a fait le choix de maintenir les taux de fiscalité afin de ne pas alourdir les impôts payés par les clusiens. Les ressources nouvelles seront donc une nouvelle fois à rechercher dans les efforts d’économie communs à tous les services. L’autofinancement annoncé s’élève à hauteur de 1 672 000 euros, soit une baisse de 345 000 euros.

Diminution des charges de fonctionnement

Pour la deuxième année consécutive, le budget de fonctionnement diminue. Après 1.2 % en 2015, 0.69 % en 2016. Les objectifs de maitrise des charges de personnel fixés antérieurement ont pu être atteints en l’absence de décision du gouvernement impactant la masse salariale. Tous les autres chapitres budgétaires, notamment les charges à caractère général, sont en baisse à l’exception du fonds de péréquation des ressources intercommunales. Ce FIPC est un système qui vise à prélever des fonds sur des communes pour les redistribuer à d’autres. Ce prélèvement s’élève pour Cluses à près de 220 000 euros, ce qui limite fortement le mouvement d’économie souhaité initialement.

Des projets

Le débat d’orientation budgétaire l’avait précisé : un recours à l’emprunt est nécessaire, à hauteur de 2.7 millions d’euros, pour maintenir le niveau d’investissement. Les dépenses d’investissement nouvelles (5 404 000 euros) concernent notamment, en dehors des enveloppes traditionnelles que sont la rénovation des voiries, les travaux d’aménagement du cadre de vie dans tous les quartiers et la rénovation des bâtiments :

Construction du périscolaire Noiret : 500 000 euros
Travaux de rénovation des Allobroges : 300 000 euros
Extension vidéo-protection : 100 000 euros
Requalification quartier hôtel de ville : 1 340 000 euros
Aménagement du cimetière du Chevran : 150 000 euros
Extension de la voirie ZI des Grands Prés : 150 000 euros
Acquisitions foncières pour aménagement : 980 000 euros